La nutrition « préparation sport d’hiver »

Pour bien préparer sa saison de sport d’hiver, il faut bien sûr penser à prévoir un équipement adéquat, mais c’est aussi se demander s’il faut suivre un programme alimentaire particulier.

En effet, afin de s’amuser dans la neige et de skier dans de bonnes conditions et d’en profiter au maximum, il faut prendre garde à avoir une alimentation convenable. Voici donc quelques conseils pour savoir Que manger au sport d’hiver et surtout avant, en préparation de la saison, pour être en pleine forme et profiter un maximum.

Ce que nous mangeons a une influence directe sur notre énergie et donc sur notre bien-être au quotidien. Avaler un menu fast- food à midi ne va pas vous aider à affronter votre après-midi de travail de la meilleure manière à cause des graisses et des sucres rapides qui risquent de vous mettre à plat et de mobiliser toute votre énergie pour la digestion.

Il est important de manger de façon stratégique, afin de faire fonctionner votre corps et votre cerveau de façon optimale. L’hiver n’étant pas la saison la plus facile à vivre, nous devons attacher une importance toute particulière à notre alimentation et savoir répondre à la question “que manger en hiver”.

Tout d’abord et pour aller à l’encontre d’une idée fortement répandue, inutile de manger plus en hiver. L’hiver, comme les autres saisons, demande une alimentation équilibrée et adaptée aux maux de saison.

On se protège contre le froid De toute évidence, pour se réchauffer il faut manger chaud. Prenons les soupes par exemple. Au delà de réchauffer notre organisme, les soupes sont excellentes pour notre santé. Elles nous hydratent, nous apportent des nutriments indispensables, sont variées en fonction des légumes employés et luttent contre le nez bouché, par exemple. L’alimentation devant être assez riche en énergie en hiver, il est nécessaire d’associer acides gras de bonne qualité et glucides complexes de bonne densité micronutritionnelle.

Privilégiez es légumes secs (lentilles, haricots blancs, flageolets, pois cassés…) qui sont très rassasiants, riches en protéines et glucides à Indice glycémique bas. Les patates douces, les pommes de terre, les pâtes à base de légumineuses, le riz, le pain complet… permettent d’avoir un apport de glucides de qualité. Pour les becs sucrés: utilisez plutôt le miel et le sirop d’érable pour vos pâtisseries … beaucoup mieux assimilés que leurs homologues raffinés plutôt déminéralisants et acidifiants pour l’organisme.

Manger bien en hiver, c’est…

  • Manger chaud pour se réchauffer
  • Manger une nourriture riche en vitamines et minéraux
  • Privilégier des sucres lents dans les légumineuses, les légumes racines de saison et les fruits d’hiver comme la pomme
  • Epicer les plats avec le piment, le curcuma, les mélanges de curry pour faire le plein d’antioxydants

Birgit Boislard

Nutritionniste